Signalétique : les 2 icônes les plus connues expliquées

 

De nombreuses signalétiques et visuels graphiques deviennent parfois des icônes culturelles. Voici les deux exemples les plus connus et l’histoire de leur ascension au rang d’icone.

Les 2 signalétiques les plus connues expliquées

 

Le panneau signalétique HOLLYWOOD

De nos jours, cette icône de la signalétique est connue sous le nom de « HOLLYWOOD ». Et nous l’associons souvent au côté glamour et aux célébrités qui viennent avec. Mais cela n’a pas toujours été ainsi. En effet, cette signalétique a été créée en 1923 comme publicité pour un développement immobilier local, annoncé comme un « superbe environnement sans coût excessif, sur le côté hollywoodien des collines ». Le panneau signalétique affichait alors « HOLLYWOODLAND ».

Chaque lettre faisait 15 mètres de haut et 9 mètres de large, et l’ensemble du panneau accueillait environ 4000 ampoules électriques. Seulement destiné à rester 18 mois, la montée du cinéma américain au cours de l’âge d’or d’Hollywood a transformé cette signalétique en un classique iconique.

En 1978, il y eut une campagne publique pour restaurer le panneau signalétique, dirigée par Hugh Hefner, fondateur de Playboy. 9 donateurs ont chacun donné 27 777,77 dollars pour parrainer chacune des lettres de remplacement. Les nouvelles lettres font désormais 14 mètres de haut et entre 12 et 14 mètres de large. Parmi les 9 donateurs, on retrouve Hugh Hefner, Warner Bros. Records ou encore Alice Cooper qui a fait ce don à la mémoire de son ami proche Groucho Marx.

Les arches dorées de McDonald’s

Les frères McDonald’s ont ouvert un stand d’alimentation près de l’aéroport de Monrovia en Californie en 1937, appelé « The Airdome ». Ils ont commencé par vendre des hot-dogs, mais peu de temps après ils vendirent des hamburgers à 10 cents et les toutes les boissons à base d’orange à 5 cents. En 1940, ils déménagèrent à San Bernardino et renommèrent leur restaurant « McDonald’s Bar-B-Que ». En 1948, les frères McDonald’s ont réalisé que leurs bénéfices provenaient des hamburgers. Ils ont donc tout misé sur la confection et la vente de hamburgers-frites comme nous les connaissons encore aujourd’hui. Ils renommèrent alors leur boutique de restauration rapide en seulement « McDonald’s ».

Les grandes arches faisaient partie de la structure et de la signalisation de leur bâtiment dès le début de l’aventure des frères McDonald’s. En 1968, les deux arches ont été réunies pour former le « M » de McDonald’s, et le reste est devenu l’histoire de la marque.

 

Les commentaires sont fermés.

Nous utilisons des cookies sur notre site Web

S'il vous plaît confirmer, si vous acceptez nos cookies de suivi.Plus d'informations sur nos conditions d'utilisation.